Classé au patrimoine mondial

Le carnaval arrive à grands pas, il aura lieu du 9 au 13 Février 2018, ce sera la 144e édition. En 2017 il a accueilli environ 150 000 visiteurs. Il est certainement le plus important et le plus renommé de l’Ouest de la France Depuis le 30 Novembre 2016 le carnaval de Granville est inscrit sur la liste du Patrimoine Culturel et Immatériel de l’Humanité par l’Unesco.

Une cavalcade historique

L’histoire du carnaval est liée à l’histoire maritime de Granville. A l’époque où la pêche à la morue était l’activité principale du port,  le départ des Terre-neuvas avait lieu aux environs de Mardi-gras. Le carnaval était leur dernière fête  avant de prendre la mer et ils désiraient en profiter pleinement. Les préparatifs pour le carnaval durent tout l’hiver et mobilisent des familles entières.  Les carnavaliers sont les acteurs, ils construisent leurs chars, fabriquent leurs costumes, écrivent des chansons ou inventent des chorégraphies. Les carnavaliers s’inspirent de l’actualité locale, nationale ou internationale pour choisir les thèmes de leurs chars. Le dimanche environ 45 chars et 3000 carnavaliers défilent dans les rues de Granville et aussi des groupes musicaux, la cavalcade se termine avec le char de la reine accompagnée des ses demoiselles d’honneur.

Intrigantes soirées

Le mardi a lieu le jugement du bonhomme carnaval et celui-ci est brûlé dans le bassin à flot du port. Le soir ont lieu les intrigues, les intrigues sont une spécificité du carnaval de Granville, elles se déroulent le mardi soir et durent toute la nuit. Les intrigants de déguisent afin de ne pas être reconnus, vont dans les bars, les restaurants et même chez l’habitant pour intriguer leurs connaissances, l’intrigué doit essayer de reconnaître l’intrigant en lui posant des questions. L’intrigant pour répondre change aussi de voix.

Et n’oublions pas la fête foraine qui a lieu pendant le carnaval qui fait le bonheur des petits et des grands.

Voilà une manifestation à ne pas manquer, il faut la vivre, il y a une ambiance folle.

Crédit photo : By Philippe Fauvel (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons