Vous avez décidé de passer vos vacances en Normandie plus précisément auprès du Mont Saint Michel, c’est pourquoi j’ai décidé de vous parler de l’abbaye.

L’archange Saint Michel est apparu trois fois en songe à Saint Aubert, qui était évêque à Avranches en lui demandant de construire une église, cela sa passait en 709. En 966 à la demande du Duc de Normandie une communauté de Bénédictins s’établit sur le rocher, l’abbaye est devenue un lieu de pèlerinage mais aussi un des centres de la culture médiévale où furent écrits les manuscrits du Mt St Michel, ces manuscrits sont conservés et visibles au Scriptorial qui se situe à Avranches..

Les pèlerins furent nombreux, plusieurs rois de France et d’Angleterre vinrent aussi au Mont Saint Michel.

Ce monument  offre une grande diversité architecturale ce qui s’explique car entre le début des travaux au Xème siècle  et la fin des travaux  au XIXème siècle, il y a eu des incendies, des effondrements, des reconstructions ont été nécessaires. En 1421 le cœur romand de l’église s’est effondré, il n’a été reconstruit qu’un siècle plus tard dans le style gothique flamboyant. Le bâtiment de la Merveille est « un chef d’œuvre de l’art gothique normand ».

L’église abbatiale est bâtie au sommet du Mont à 80 mètres d’altitude et elle repose sur une plate forme longue de 80 mètres, cette plate forme est constituée de 4 cryptes adossées à la pointe du rocher. Pour l’époque et avec les moyens en ce temps, nous pouvons considérer que les bâtisseurs étaient des maîtres en la matière.

A partir du XIV siècle, pendant la guerre de cent  ans, les Anglais désiraient s’approprier le Mont Saint Michel, heureusement le Mont Saint Michel était défendu par quelques chevaliers fidèles au roi et heureusement protégé par les remparts avec plusieurs tours de défenses. Le Mont a résisté aux assauts des Anglais.

Ceci n’est bien sûr qu’une petite partie de l’histoire du Mont Saint Michel.